Des bâtiments chargés d’histoire

Accueil / Le lycée/ Des bâtiments chargés d’histoire

Du XIXème AU XXIème SIÈCLE

Les bâtiments prestigieux qui servent d’écrin au lycée ont en tout premier lieu été utilisés comme hôpital dans la 2èmemoitié du XIXème siècle.

L’état sanitaire préoccupant de Lille et l’encombrement des hôpitaux existants entraîna la décision, prise le 29 janvier 1859, de créer un nouvel établissement, dessiné par l’architecte hospitalier lillois Auguste Mourcou.

Sa construction commença le 15 août 1866 et s’acheva en 1873. Tout d’abord appelé hôpital Sainte-Eugénie, du nom de l’épouse de l’Empereur Napoléon III, il deviendra l’hôpital de la Charité à partir de 1876. De 1958 à 1991, l’hôpital fut progressivement désaffecté.

En réponse à une volonté forte tant du recteur de l’académie de Lille Claude PAIR, que du premier président de la région Nord – Pas-de-Calais Noël JOSEPHE mais aussi du maire de Lille Pierre MAUROY, et sous l’impulsion de l’architecte Wladimir MITROFANOFF, l’ancien hôpital subira d’importants travaux de rénovation.

Il sera entièrement réaménagé en lycée. Il ouvrira en 1992, accueillant dès la première année les toutes premières sections Européennes de France et proposant également l’enseignement du Japonais.

Construits sur 3 hectares, les bâtiments adoptent la forme d’un quadrilatère entre quatre pavillons d’angles en ressaut.

Les corps de bâtiments en brique et en pierre créent un jeu de polychromie auquel s’associe harmonieusement l’ardoise des toitures.

Deux galeries de communication, perpendiculaires à la façade, divisent le quadrilatère en trois zones : Deux zones latérales aménagées en jardins, Au centre, la cour d’honneur prolongée par une cour de service en contrebas.

La chapelle, réaménagée en CDI et implantée à cheval sur ces deux cours, occupe une place centrale.

Depuis son ouverture, les travaux de rénovation n’ont pas cessé de se poursuivre et l’internat mixte a accueilli, dans le bâtiment situé le long du boulevard Montebello, ses premiers élèves en septembre 2005.